Biographie

Histoire et éxperience

Le plus important reste le point de vue, en tous cas c’est le mien…

 

Propos recueillis par Benoît Moyen – Extrait de « Profession photographe »
Dossier du mois pour Photo Magazine numérique.

 

Parcours

Stéphane Couchet est né en 1973 à Grenoble.

Selon ses propres termes, faire des images a toujours été son fil d’Ariane face à une réalité dont il a ressenti très tôt la nécessité de figer l’essence; « Les fenêtres d’un présent révolu ». Il a donc procédé très tôt à la mise en images de tout ce qui l’entoure et commencé ainsi à construire son « puzzle ». Photographier était devenu le geste automatique et vital pour inscrire son univers dans la réalité; univers grâce auquel il décide alors qu’il gagnera sa vie.

Après une école préparatoire aux grandes écoles d’arts appliqués, il entre aux beaux arts de Grenoble où il se consacre pleinement à la photographie ainsi qu’au court métrage.
Décidé à se perfectionner, il poursuit alors son parcours dans une école d’état dans laquelle il étudiera la colorymétrie, l’optique et autres sensitométries…

 

 

Vie professionelle

Au sortir de celle-ci, il intègre le studio « Lucy in the sky » dont il dit encore :

« C’était un très beau studio, un lieu magique et professionnel fait de rigueur et d’énergie, un grand huit où l’on dort debout, où l’on rêve éveillé. Bien qu’il fût l‘un des premiers en France à s’être équipé d’un dos numérique, j’ai fait mes armes sous l’ère de l’argentique et cela reste un atout considérable, un privilège ».

Ayant crée son propre studio depuis 2000 il est aujourd’hui indépendant.

En 2003, soucieux d’une cohérence optimale de ses productions, dans leur fond comme dans leurs formes, il monte sa propre société de production disposant ainsi d’une grande liberté de mouvement dans le choix de ses équipes, des décors, des castings, des mises en place,…
« Je prends un plaisir énorme à travailler avec des gens qui sont aussi riches de compétences que de belles énergies, les deux étant à mes yeux indispensables et indissociables, surtout lorsque l’on part pour de longues durées… J’ai mis cela en place au service de mon seul et unique métier, photographe ! »

Passionné de cinéma et de tournages il travaille aussi pour le cinéma et en pub télé comme Directeur photo ou consultant ainsi que pour l’édition avec plusieurs ouvrages à son actif, continuant d’enseigner la photographie à l’école d’art Supcréa de Grenoble depuis 2003.

 

Parutions pressePleine page ou plus...

 

Vogue
Figaro Magazine
Figaro Madame
marie claire
ELLE
Paris Match
Le Point
Cosy Mountain
Marianne Maison
Avantage